Partagez ce contenu

facebook
Fermer
facebook
Fermer
Tweeter
Fermer
google
Fermer

Le magazine particuliers

Patrimoine : comment choisir le meilleur placement ?

Vous souhaitez investir pour vous construire un patrimoine mais vous avez du mal à choisir le meilleur placement financier pour vos objectifs ? Nous vous aidons à vous poser les bonnes questions.

Imprimer cet article

JPEG - 267.3 ko

3 questions-clés vous aideront à bien cerner votre profil d’investisseur :

Le meilleur placement est-il disponible ?

Demandez-vous systématiquement dans quel délai l’argent de votre placement financier devra pouvoir être disponible. Certains placements « immobilisent » votre épargne pendant plusieurs années. En cas d’imprévu, il est impératif d’avoir constitué par ailleurs une épargne de sécurité mobilisable rapidement et sans perte.

Mon meilleur placement privilégie-t-il la sécurité ou la rentabilité ?

La rentabilité d’un placement financier est généralement proportionnelle au risque de perte en capital :

  • Si la sécurité est votre priorité, vous opterez plutôt pour des livrets réglementés, ou de l’assurance-vie investie sur des « fonds en euros »… et vous devez vous attendre à une rentabilité moindre.
  • Si vous acceptez de perdre une partie de votre investissement ou si vous pouvez patienter jusqu’à ce que les marchés s’améliorent, vous pouvez opter pour un type de placement bancaire plus risqué mais offrant une meilleure perspective de rentabilité, comme par exemple les actions, ou l’assurance-vie investie en « unités de comptes ».

Bon à savoir

Entre sécurité et rentabilité, il faut souvent choisir, mais il est possible de panacher les deux avec des assurances-vie mixtes (investies à la fois sur des fonds sécurisés en euros et sur des unités de comptes), dont vous doserez la composition au fil du temps et de l’évolution de vos objectifs. Parlez-en à votre conseiller !

Quel est le meilleur placement pour ma feuille d’impôt ?

Tous les placements financiers ne s’accompagnent pas des mêmes règles fiscales. Certains placements voient leurs revenus imposés, tandis que d’autres ouvrent au contraire droit à des avantages fiscaux, généralement après une période de détention obligatoire pour bénéficier à plein de ces avantages (8 ans pour l’assurance vie par exemple). Le meilleur placement financier que vous choisirez sera donc régi par des règles fiscales adaptées à votre niveau d’imposition.

© Uni-éditions – février 2017

Imprimer cet article